Outre le papier peint classique que l’on connaît tous, qui se décline en une multitude de couleurs et de motifs, il existe un autre type de papier peint : le papier peint à peindre.

Papier peint à peindre : qu’est ce que c’est  ?

Il s’agit d’un papier peint qui présente des différence avec un papier peint classique :

  • Il est beaucoup plus épais, et donc beaucoup plus solide et résistant.
  • Il permet de masquer efficacement les altérations d’un mur un peu abîmé.
  • On peut choisir son épaisseur en fonction du support : plus le support est altéré, plus le papier peint à peindre devra être épais.
  • Facile à utiliser.
  • Permet d’éviter l’application d’un enduit, application compliquée pour laquelle sont nécessaires des produits toxiques.

Papier peint à peindre : on prend quoi ?

Il existe 5 types de papier peint à peindre disponibles sur le marché.

Papier peint à peindre papier

  • Composé de 2 couches de papier, épais, possédant beaucoup de relief.
  • Peu coûteux.
  • Faible résistance.
  • Possédant le plus faible pouvoir masquant parmi les papiers à peindre.
  • Dimensions standards : 0,53 mètres de large et 10,05 mètres de long.

Papier peint à peindre vinyle

  • Composition : fine couche de PVC.
  • Peut comporter des reliefs, faibles ou importants.
  • Imperméable grâce à la couche de P.V.C.
  • Dimensions des rouleaux standards : 0,53 mètres de large et 10,05 mètres de long.

Papier peint à peindre intissé

  • En général plus épais.
  • Composition : polyester et cellulose.
  • Recouvrement plus efficace des fissures et imperfections.
  • Application rapide car les lés font 1,06 mètres de largeur. Il en existe certains en rouleaux de 25 mètre, permettant de recouvrir rapidement de grandes surfaces.
  • Lors de la pose :
    • Application de la colle sur le mur (aucune nécessité d’une table à tapisser).
    • Aucune mesure à prendre: le papier se découpe une fois appliqué sur le mur.

Papier peint à peindre ingrain

  • Papier écologique et naturel.
  • Composition : 90% de fibres de bois. Textiles avec des inclusions de particules de bois. Aspect structuré et apparence soignée.
  • Plusieurs grammages sont disponibles : de 100 à 143 grammes par mètre carré
  • Difficile à trouver, car relativement nouveau sur le marché.
  • Papier de 53 centimètres ou 75 centimètres de large.
  • Pratique à appliquer sur un plafond.

Toile de verre

  • Très solide et résistante grâce à une trame rigide et serrée.
  • Énormément de motifs disponibles (tissage fin, losanges, carrés…), pour choisir avec précision l’aspect final de son mur.
  • Lés très larges, et rouleaux très longs sont disponibles, ce qui permet de l’utiliser sur toutes sortes de supports (murs très hauts, plafonds très larges…)